Aller au contenu
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram

Vous êtes ici : Accueil > Membres > Direction

Anciens chefs d'orchestre

Hubert EVIN

Septembre 2015 à Septembre 2016.

Hubert Evin est un compositeur Français né en 1976, élève de Pierre Grouvel et Jean-Pierre Leguay, titulaire des orgues de Notre-Dame de Paris, tous deux disciples d’Olivier Messian. Il écrit des partitions classiques, principalement pour le Théâtre.

En savoir plus



Michel BRUN

Septembre 2014 à Mai 2015.

« Michel Brun partage son activité entre la flûte traversière et la direction d’orchestre. En tant que chef d’orchestre, il est particulièrement attiré par le repertoire lyrique et a ainsi dirigé de nombreux opéras.

Son répertoire s’étend de la musique baroque (Didon et Enée et King Arthur de Purcell, Orféo de Gluck, le Messie de Haendel…) à la musique classique (le Requiem, Asciano in Alba de Mozart) et romantique (Abou Hassan de Weber, le Requiem de Brahms, l’Elixir d’Amour de Donizetti…).
 

Il a également abordé l’opérette avec la Belle Hélène d’Offenbach ou les Saltimbanques de Louis Ganne ainsi que la musique du XXème siècle en assurant la création d’une pièce de Luc Ferrari.
 

En tant que flûtiste, il est membre de l’Ensemble Pythagore – voué à la musique contemporaine – avec lequel il a enregistré plusieurs disques et donné de nombreux concerts à l’étranger (Japon, Finlande, Espagne, Italie, Portugal…) et pratique également la flûte baroque.
 

Michel Brun enseigne la flûte traversière et la musique de chambre baroque au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse. »

Source : Ensemble Baroque de Toulouse
 



Stanislas DE MONREDON

Février à Juillet 2014.

« Stanislas de Monredon entreprend son cursus de musicien au CNR de Toulouse puis à celui de Rueil Malmaison dont il sort diplômé en 1996. 

C’est au Peabody Conservatoy de Baltimore, aux Etats-Unis, qu’il se perfectionne en violon après de Berl Senofsky et qu’il débute sa formation de direction d’orchestre avec Harlan Parker et Gustav Meier.
 

Dès 2000 il dirige une série de concert à la tête du West Bohemian Symphony, du Hradec Kralove Symphony et du Marienske Lasne Symphony. Grâce a des professeurs tels que Larry Rachleff, Jonathan Stenberg, John Farrer et Neil Thompson, dont il suit les master-classes à Cleveland, Boston et Londres, Stanislas de Monredon devient rapidement maître dans l’art de la direction.    
 

Au cours de ses etudes, il est plusieurs fois assistant pour des productions d’opéra et comédies musicales aux Etats-Unis.en 2005 il est choisi pour diriger la création mondiale du concerto pour violon de Jay Wiegel avec Mark Feldman et des membres du Louisiana Philharmonic Orchestra, à la Nouvelle Orléans. De retour en France, le Théâtre du Capitole de Toulouse l’engage en 2008 pour diriger l’opéra « Les souvenirs envolés » d’Oliviers Déjours. C’est à la même époque qu’il fonde La Philharmonie de Toulouse avec laquelle il assure de nombreux concerts en France et à l'étranger.
 

En créant La Philharmonie de Toulouse, Stanislas de Monredon a su donner un nouveau souffle à la vie musicale toulousaine et régionale, offrant notamment l’opportunité à de nombreux musiciens professionels ou en début de carrière de partager leur talent et leur amour de la musique en dehors d’une institution.
 

Stanislas de Monredon a reçu de l'Académie du Languedoc le prix de musique Déodat de Severac pour l'année 2012. Il est également président du jury du concours instrumental de l’Inter-Clubs Service de Midi Pyrénées. »

 
 

Source : La Philharmonie de Toulouse



Serge KRICHEWSKY

Septembre 2011 à Janvier 2014.

Élève en hautbois au CNR de Rueil-Malmaison et de Boulogne-Billancourt, Serge Krichewsky entre en 1984 au CSNM de Paris dans les classes de Pierre Pierlot (hautbois) et de Maurice Bourgue (musique de chambre). Il obtient un  premier prix à l’unanimité en 1987. Pendant deux ans il poursuit au CSNM ses études de musique de chambre tout en se tournant de plus en plus vers le travail d’orchestre. Il joue au sein de grandes formations parisiennes ainsi qu’avec l’Orchestre d’Auvergne et l’orchestre régional Poitou-Charentes. En 1995, il est nommé second hautbois/cor anglais à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

  • twitter
  • facebook
  • google
Partager cette page