Aller au contenu
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram

Vous êtes ici : Accueil > Membres > Direction

Chefs d'orchestre invités

L'Orchestre Symphonique Étudiant de Toulouse est heureux d'accueillir des chefs d'orchestre invités, pour une courte durée lors d'un projet précis. Nous sommes notamment intéressés par les profils d'élèves ou de jeunes professionnels.

 

Claire SUHUBIETTE

Avril 2017.

Claire SuhubietteParallèlement à des études musicales classiques au Conservatoire Régional de Bordeaux, dont elle sort diplômée en piano, musique de chambre, harmonie et contrepoint, Claire Suhubiette étudie la musicologie à l’université et obtient les concours du capes et de l’agrégation de musique, en 1996 et 1997.

Elle découvre le chant choral au sein du chœur les Eléments à partir de 1990 et se passionne dès lors pour les pratiques vocales, l’accompagnement de chanteurs (Festival de St Céré, Opéra de Montpellier,…) et la direction de chœur.

Chanteuse au sein du Chœur de chambre Les Eléments de 1997 à 2009 ainsi qu’à l’Ensemble Baroque de Toulouse, elle poursuit aujourd’hui sa collaboration avec Joël Suhubiette en tant qu’assistante auprès du chœur Archipels, l’atelier vocal des Eléments, qu’elle dirige dans un programme Nougaro (Festival Toulouse d’été, le Bascala de Brughières, ....).

Formée en jazz à l’Université auprès de Francis Bourrec, elle se perfectionne par le biais de master classes de jazz vocal (Youn Sun Nah, Michele Hendricks, Christiane Legrand, …). Elle participe à de nombreuses formations en tant que pianiste ou chanteuse, passant du Free Jazz (au sein du collectif le CUF de Toulouse à la fin des années 90) au swing avec le Philippe Laudet Jazz Odyssée en 2009.

Musicienne éclectique en même temps que pédagogue, elle enseigne à l’Université de Montpellier-Paul Valéry de 1998 à 2004, puis à l’Université Toulouse-Jean Jaurès depuis 2005.

Elle dirige depuis 2010 le Chœur des étudiants du Département Musique (150 étudiants répartis en 4 ensembles), lequel a la chance de collaborer régulièrement avec des ensembles professionnels (classique ou jazz) ou des orchestres régionaux (« Tolosa baroca » avec les Saqueboutiers de Toulouse, « Requiem » de G.Fauré avec l’Orchestre du CRD de Montauban, « Dogora » avec l’Orchestre de la Musique des Parachutistes de Toulouse, « Open Bach » avec le David H Quartet, création Festival passe ton Bach d’abord…)

Elle est aujourd’hui Responsable de la Filière Jazz du département musique de l’UT2J.

Stéphane DELINCAK

Avril 2017

Stéphane DELINCAK

Sans attendre la fin de sa formation à Toulouse (Maîtrise de Musicologie à l’Université du Mirail, accompagnement piano et basson baroque au Conservatoire) et à Montauban (D.E.M. de piano), Stéphane Delincak forme l’Ensemble vocal et instrumental « À bout de souffle ». Il crée alors une dizaine de programmes : des concerts, dont certains mis en espace (Vivaldi, Mozart, Poulenc, Fauré…), et des opéras pour chœurs, solistes et orchestre, mis en scène par Dédeine Volk-Léonovitch (Didon et Enée de Purcell) et par Patrick Abéjean : Platée de Rameau (Odyssud, Festival de Sylvanès) et The Fairy Queen de Purcell (Odyssud, Château de Laréole).
Depuis 2010, il travaille sur les créations de l’Ensemble avec l’aide précieuse de Patrick Abéjean, et notamment avec la dernière en date : Maintenant que le ciel… un spectacle autour des madrigaux italiens de Monteverdi et ses contemporains (tournée dans le sud-ouest de la France).





Entre temps, il a bénéficié des enseignements de chefs de chœur et d’orchestre comme Georg Grün ou Frieder Bernius, ce qui lui permet notamment, en 2016, de diriger avec aisance le Stabat Mater de Poulenc réunissant 90 choristes et l’Orchestre de l’Université de Toulouse (70 instrumentistes) à la Halle aux Grains de Toulouse. Depuis 2013, il assure la direction artistique du « Chœur Toulouse Garonne », qu'il dirige fin 2016, avec le tout jeune orchestre de chambre « Occitania », pour donner le Requiem de Mozart.

Comme pianiste accompagnateur, Stéphane Delincak monte des récitals avec de nombreux chanteurs lyriques : par exemple, De Don Quichotte à Figaro, mélodies et airs d’opéra avec Benoît Duc. En 2004, il co-fonde la Compagnie « Acide Lyrique », dont on ne compte plus les concerts en France (Festival d’Avignon OFF, scènes nationales…) et à l’étranger (République Tchèque, Viêt-Nam…). Il y est pianiste, chef de chant, comédien et arrangeur. Il est aussi comédien et pianiste dans des productions théâtrales de Compagnies toulousaines telles que le Lézard Bleu Cie, Le Grenier de Toulouse (Lynda et Alphonse…) , Les Cyranoïaques (L'imitateur de Thomas Bernhard, joué en 2010 au Théâtre national de Toulouse, C’est idiot, Cabaret crétin…).

Par ailleurs, depuis septembre 2015, l’institut Supérieur des arts de Toulouse (ISDAT) lui propose d’intervenir au sein de la formation pour le Diplôme National Supérieur du Musicien.




Haein KIM

Juin 2015.

Haein Kim est née en 1986 en Corée du Sud, où elle commence dès son plus jeune âge des études de piano, solfège, l'analyse, l'écriture, et la direction de chœur et d'orchestre. Elle arrive en 2011 au Conservatoire National de Région de Toulouse pour poursuivre dans ces disciplines et dirige orchestres, harmonies, et chœurs en tant que chef remplaçant. Elle est diplômée en 2015, et accompagne au piano, au clavecin, ou à l'orgue de nombreux ensembles du sud-ouest de la France. 

Elle est admise à la Haute École de Musique de Genève, où elle est actuellement en direction d'orchestre auprès du professeur Laurent Gay. 














  • twitter
  • facebook
  • google
Partager cette page