Aller au contenu
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram

Vous êtes ici : Accueil > Membres > Témoignages

Elia Gonelle, étudiante en musicologie

Elia
Symphonie Fantastique (Version 2.0) "Le programme suivant doit donc être considéré comme le texte parlé d’un opéra, servant à amener des morceaux de musique, dont il motive le caractère et l’expression." - Hector Berlioz

Premier mouvement, Rêveries - Passions : Je rejoins l'orchestre en 2017, et y passe un an en tant que "simple" musicienne. C'est ma première expérience dans un si grand orchestre, l'occasion de jouer du répertoire audacieux grâce à l'implication de chaque musicien.

Deuxième partie, Un Bal : L'oset crée aussi des occasions afin de rencontrer ces mêmes musiciens avec divers week-end (intégration, ski...) et autres animations (soirées de rentrée, post-concert, raclette, soirée de Noël !) que propose l'OSET pour l'intégration de chaque musicien. Plus que des amis, c'est une véritable seconde famille que l'on trouve dans cet orchestre, des personnes que l'on aime retrouver et avec qui il fait bon travailler. (Et même que des fois on y trouve l'amour...)

Troisième partie, Une scène aux Champs :
Cette année, je suis entrée au conseil d'administration et occupe le poste de Trésorière. C'est un grand honneur, et m'apparaît clairement l'ampleur du rayonnement de l'orchestre et de son impact culturel. Pour un orchestre/une association étudiant.e, un travail de grande qualité a été fourni pendant 8 ans pour en arriver là, et cela se ressent réellement.

Quatrième partie, Marche au délice : Répétition après répétition ; qu'elles soient en tutti, divisées par pupitres, ou même seule chez moi, le travail avance. Tout le monde y met du sien, et la musique naît. Les Chefs et répétiteurs très talentueux avec qui nous avons la chance de travailler nous emmènent de l'autre côté de la musique, dans le sensible. Chaque froncement de sourcils, chaque sourire, chaque clin d'oeil du Chef est emmené par la musique, et nous emmène nous aussi. C'est peut-être la meilleure récompense du concert que de voir ces dits sourires et en tant que musicien nous vivons ce petit privilège avec, je le crois, un grand honneur.

Cinquième partie, Songes d'une nuit de concert : Après toutes les émotions que procure un concert, après une bonne réunion autour d'un verre avec tout ces copains et formidables musiciens, une fois rentrée chez moi je me dis que quand même, c'est une chance de m'être inscrite, c'est une chance d'avoir été reçue, c'est une chance la musique. Alors voilà, l'Orchestre Symphonique Étudiant de Toulouse c'est un peu ma Symphonie Fantastique à moi ; mais ce qu'elle a de nouveau c'est qu'elle, elle ne finit pas...:)


  • twitter
  • facebook
  • google
Partager cette page


En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies